L’OSTÉOPATHIE

Les grands principes

Le concept

Les grands principes de l’ostéopathie reposent sur le concept élaboré et énoncé par son fondateur le Docteur Andrew Taylor Still :

« La structure gouverne la fonction »

Ce principe très biomécanique s’établit dans le cadre d’une interdépendance structure – fonction s’appuyant sur la notion fondamentale de globalité.
« Une entité organique fonctionne correctement si sa situation dans un espace tridimensionnel et ses paramètres de mobilité sont normaux ».

« L’unité du corps humain »

Le corps humain est un tout. Il concentre os, articulations, muscles, fascias, vascularisation et innervation. Par interrelation, l’atteinte de l’un de ces éléments entraîne des perturbations sur l’ensemble des autres parties.

« La loi de l’artère est suprême »

La libre circulation du sang assure l’intégrité des systèmes de l’organisme et garantit ainsi l’homéostasie.

« La capacité d’auto guérison »

Le corps a compétence pour élaborer et fabriquer ses propres substances pour lutter contre les maladies et les troubles toxémiques, cela dans un espace environnemental cohérent. Les principes d’adaptation et d’immunité corporelle dépendent de l’intégrité des mécaniques du corps.

« La Vie, c’est le Mouvement »

Pour que les lois physiologiques puissent s’appliquer dans toutes les structures du corps, il faut que ces dites structures puissent se mobiliser.